FACE AU KACM, L’OM A FAIT LE POIDS

L’analyse statistique de la rencontre entre le Kawkab et l’Olympique (2-1) montre que la lanterne rouge a rivalisé dans le jeu avec le leader, malgré sa défaite.

La logique sportive a donc était respectée et, grâce à sa victoire, le KACM compte désormais 16 points d’avance sur le troisième avant la suite de la journée. Le KAWKAB est tout proche de l’accession. Ce n’est plus qu’une question de temps. Le représentant principal de la ville rouge devrait selon toute vraisemblance retrouver la Botola 1 l’an prochain. Grâce à sa victoire au Harti ce samedi, et à six journées de la fin, l’affaire semble pliée pour le club rouge. Ce succès mérité, le Kawkab le doit avant tout à Nordine El Gourch, buteur et dynamiteur de chaque offensive Kawkabi ainsi qu’à l’enfant du club et entraineur actuel Hicham Dmiaï.

Malgré une première période où l’OM a rivalisé avec le leader, les hommes de Dmiaï ont fini par prendre l’avantage grâce au buteur maison El Gorchigool qui a fait la différence en ajustant achraf Al Hilali le keeper Olympien d’une tête suite à un joli centre de Hardoumi (1-0). Le Kawkab a essentiellement évolué en contre, se montrant dangereux à chaque fois. Dans un match plaisant à voir, les Olympiens ont eu leurs opportunités sans pour autant les transformer. Juste avant la mi-temps, un ancien Kawkabi Badr Zaki Nacer, a réussi à tromper la défense de son ancien club pour marquer le but égalisateur. Un but partout et fin de la première période.

Au retour des vestiaires, les Kawkabis plus tranchants ont obligé Achraf Hilali à de nombreuses parades. Haidaga puis Hardoumi ont manqué par deux fois le cadre. Le match a ensuite considérablement baissé de rythme mais, Malki avec son talon de grand artiste était fatal aux hommes de Slimani Alaoui ( un ancien du Nejm de Marrakech) en provoquant un pénalty transformé par l’ancien Olympien Hardoumi (2-1). Le Kawkab gérant en leader son avance et, la Botola 1 se rapproche à grands pas pour les protégés de Dmiaï..