KACM : 2 – IZK : 0 Deux buts et le deuxième fauteuil du podium

Le Kawkab a retrouvé l’allure et s’installe en deuxième position de la botola 1 en battant au Marrakech stadium l’IZK (2-0) lors de la 22e journée, Dimanche soir en clôture de cette journée de la botola pro.

 


Le coach Dmiaï peut se concentrer sereinement sur son prochain rendez-vous crucial face à Aziz Amri pour un long déplacement chez les Rifains d’Al Hoceima. Avec une équipe remaniée et marquée par les retours de Matouni et Barazé en défense en plus du jeune prodige Ourahbi, les Kawkabis ont rempli leur mission ce Dimanche. En s’imposant face aux Zemmouris lanterne rouge grâce à des buts de Samba Diallo sur coup de rebond avec la tête à la « Pelé » s’il vous plait qui trempe le gardien adverse pourtant sur la trajectoire (1-0, 32e), Sekkat (2-0 , 60e),sur un coup de pieds arrêté des 30 mètres transformé magistralement, les protégés de Dmiaï se sont installés de nouveau sur le podium du championnat, avec deux points d’avance sur les FUS et OCK qui ont été recalés chez eux.


Pour ce duel face au Zemmouris, 16eme et dernier de botola, Dmiaï a choisi de faire souffler certains cadres. Surprise, l’entraîneur Kawkabi a même décidé de laisser Chtaibi au repos suite à une douleur aux entrainements et de mettre sur le banc Oumansour, Ayyati, Bahja et Alloudi sans compter sur Mansouri… Le KACM a largement dominé la possession, rentré dans le match dès le début et décidé à renouer avec la victoire malgré la bonne volonté des visiteurs qui semblaient motivés pour décrocher un bon résultat et profiter peut être du passage à vide des locaux depuis la défaite à Casa.


Si l’opposition offerte par les Zemmouris ne permet pas tirer de grands enseignements vu le niveau de jeu proposé par la formation de Milani, il y a quelques bonnes nouvelles côté Kawkabi : le retour en forme de Jefferson un pur poison pour la défense adverse qui a été actif par ses appels de balle, s’est créé des occasions avant de provoquer le coup de pied arrêté qui ramené le deuxième but en seconde période. L’autre nouvelle c’est l’intégration d’Ourahbi au sein de l’effectif habituel qui a livré une partie propre au cœur du jeu en jouant simple et n’a pas eu de souci d’adaptation. La forme de Koucham est aussi un point positif, il a été l’auteur d’une prestation solide durant laquelle il a brillé avec quelques caviars pour éclairer le jeu de l’équipe far de la capitale ocre et des supporters Kawkabis présents en grand nombre tous vêtus en rouge . Rentrés après la pause, Alloudi n’a pas su profité d’une occasion en or pour aggraver le score suite au lobe de Samba Diallo très décisif dans cette partie et qui a inscrit sa première réalisation depuis son arrivée au Kawkab.


Il n’y a cependant pas que du positif. Le KACM a longtemps manqué de précision dans le dernier geste. Matouni a trouvé la barre (14e), avant que Sekkat échoue devant le portier Zemmouri qui sauve sur la ligne. Côté visiteur, pas de véritable occasion ou construction malgré une récupération de la balle au milieu de terrain suite aux espaces laissés par les hommes de Dmiaï et cette séparation des deux lignes défense –milieu de terrain. Exceptée la dernière offensive de l’IZK en fin de match et qui a vu le portier Kawkabi sortir un bel arrêt, la formation présentée par Milani n’a jamais inquiété les poulains de Dmiaï durant toutes les 90 minutes et l’arbitre peut siffler la fin du match sur le même score. La prestation des Kawkabis reste une bonne préparation avant de retrouver les joueurs d’Amri la prochaine journée, une autre équipe qui souffre au fond du classement et qui risque la relégation.

Azad pour Kawkabi .com