KACM : 2 MAT : 1 Le KAWKAB détrône le MAT

Le Kawkab Athletic a pris les commandes de la botola pro dimanche après-midi après avoir dominé le Moghreb de Tétouan (2-1) au Harti.

Le KACM vainqueur autoritaire à domicile, a rejoint la tête du classement exe-quo avec l’adversaire du jour en infligeant à celui-ci sa première défaite de la saison, répondant ainsi au succès des autres prétendants qui se rapprochent petit à petit à l’image des gadiris qui l’avaient emporté Samedi sur leur pelouse face aux Safiots (2-1), pour la 9e journée. Les hommes Dmiaï sont ainsi aux commandes du classement avec le même nombre de points que le MAT mais devance celui-ci au goal-average.

Face à des nordistes courageux mais irréguliers, les Rouges ont bien contrôlé la rencontre, en dépit de la mi-forme de leur capitaine Nelson qui, malgré sa bonne volonté et son combat au sein de la défense commence vraiment à représenter le maillon faible de l’effectif. Le début de match notamment a été entièrement à l’avantage des Kawkabis, qui menaient déjà 1-0 au bout de 32 minutes de jeu suite à une troisième tentative de Alloudi pour que l’arbitre lui accorde enfin un pénalty. Alloudi faisait d’abord trembler les filets nordistes en faisant justice lui-même avant de faire mordre la poussière à toute la défense alignée par Amri le long de son temps de jeu. Puis, c’était au tour d’Otto Bong d’alourdir le score par deux fois, d’abord sur une action collective remarquable mais celui-ci rate le coche et une autre à la 41e minute seulement, il s’est fait accrocher par le défenseur en pleine surface de réparation et sous les yeux d’un arbitre très moyen dans ses interventions manquant de charisme pour une telle rencontre. Pénalty flagrant non sifflé encore une fois.

Au retour des vestiaires, les poulains d’Amri, rééquilibraient la tendance, des changements ont été effectués avec instauration d’un schéma tactique plus offensive obligeant notamment le gardien local Ouzouga à sauver les siens en déviant le cuir au corner. Les Nordistes prenaient le jeu à leur compte et le schéma tactique opté est à double tranchant puisque les Kawkabis se sont montrés très dangereux dans les contres et auraient pu concrétiser si Otto bong était plus agressif dans le bon sens du terme dans ses interventions. A signaler que celui-ci a fournit un très bon travail en jouant sans ballon tout en occupant le plus souvent les défenseurs adverses laissant Alloudi libre de tout marquage. Et, ce qui devrait arriver arriva. Les joueurs visiteurs qui ont engagé une guerre sans merci contre la défense locale cherchant le but égalisateur, ont payé cher les espaces laissés derrière lorsque Jbira « très bon dans ce match » a réussi à s’infiltrer de son côté gauche, passe précise avec Otto qui a changé de rôle avec Alloudi, celui-ci lui rend la balle avec une passe millimétrée et bien dosée et le latéral Kawkabi d’un tir croisé fusille le gardien nordiste (2-0) 62e minute. La bande à Amri n’a jamais baissé les bras, certes leur jeu spectaculaire habituel n’était pas au rendez vous sans doutes par l’état de la pelouse mais l’entrée d’Esshaji et Hardoumi en plus de la présence du talentueux Jahjouh a fini par tremper la vigilance de la défense Kawkabi et surtout un certain Nelson très fibrille qui n’arrive pas à dégager le danger devant son but et encaisse un corner ; Sur ce corner encore une fois une erreur de marquage de la charnière centrale donne le premier et unique but des visiteurs 68 e minute (2-1).

Malmené pendant une grande partie du match, le MAT ne pouvait crier à l’injustice suite à l’état de la pelouse ou trouver un prétexte comme l’annonçait leur coach du fait que la pelouse est pour les deux équipes sans oublier que les locaux ont été privé d’un pénalty en première période. Le MAT se sortait alors de ce guêpier grâce à sa maîtrise des coups de pied arrêtés qui lui ont permis de sauver l’honneur mais, insuffisant pour revenir au score malgré les cinq minutes du temps additionnel.