Kawkab :2 – Wydad : 0 La Gifle Kawkabi

S’il y a un promu, Le KAWKAB, au-dessus du lot cette saison et habitué au grand rendez vous, et même si le club de la capitale Ocre est loin de prétendre aux mêmes rêves que l’équipe bidaoui du Wydad, les poulains de Dmiaï sont tranquillement en train de faire leur chemin dans ce championnat. Solides à domicile depuis le début de la saison, les rouges ont franchi un cap en signant un énorme succès sur leurs bases dimanche. Un plaisir supplémentaire, ils l’ont obtenu devant un adversaire historique (2-0), ce qui ne gâte évidemment rien.

Une victoire qui s’est dessinée dès les premières secondes. Auteurs d’une meilleure entame, les Kawkabis ont logiquement ouvert le score par l’inévitable Ouchrif sur un pénalty sifflé à la 32 e seconde suite à la première action du match par Jamal Braro et Lamrani le défenseur adverse n’avait pas d’autres solutions que de stopper cette action en provoquant le pénalty. Le wydad de casa a ensuite tenté de se réveiller mais, malgré la maîtrise du ballon, les bidaouis n’ont pu se montrer réellement dangereux. Ils ont même été à deux doigts d’encaisser le second but si Malki avait cadré son lobe suite à la sortie hasardeuse du gardien ex international Lamyaghri. La possession du ballon était sans doutes en faveur des visiteurs durant cette première période sans aucun danger réel sur le keeper local Ouzouga impérial dans ses interventions.

Talib le coach des bidaouis a l’habitude de prendre les devants mais cette fois, il a été incapable de tenir sa tactique et en aucun moment n’a su perturber l’organisation du jeu imposée par Dmiai¨et a fini par s’incliner. Alors quand Harouach a réveillé le public du Grand Stadium en début de seconde période en fusillant Lamyaghri (58e), tir difficilement détourné par l’ex international, et le raté de Alloudi seul face au but, le spectre d’un “jamais deux sans trois” a pu effleurer la maison blanche vêtue en bleu. Le wydad s’était montré beaucoup plus agressif à la reprise, mais toujours sans danger réel pour les rouges du jour surtout avec le retour à la tactique de 4-5 1 de Dmiaï en seconde période.

Les visiteurs ont traîné jusqu’au bout cette entame laborieuse comme un boulet. Ils ont manqué d’imagination pour réellement mettre en difficulté l’arrière-garde Kawkabi. Et ce qui devrait arriver arriva, Harouach qui avait alerté Lamyaghri auparavant est venu sceller pour de bon la victoire du Kawkab. Une échappée du côté gauche et un tir somptueux au deuxième poteau oblige le gardien bidaoui à pousser le ballon dans sa cage. Un but qui met un terme définitif aux rêves des bidaouis pour revenir au score. le Kawkab est très loin d’avoir volé sa victoire et ses trois points qui lui permettent de se hisser à la troisième place, largement devant son adversaire du jour. En ce début du championnat, et le retour de la stabilité du club le promu rouge aurait très probablement signé des deux mains pour une situation aussi confortable.