Le KAC galère, pas le KACM

Avant de retrouver le FUS le weekend end prochain, le Kawkab a été bougé ce samedi à Kenitra (0-0). De son côté, le Fath de Rabat a été puni sur le terrain d’Agadir (2-1).

Le représentant de la capitale ocre peut dormir tranquille ce samedi. En attendant son déplacement à Rabat, pour la deuxième fois de suite la prochaine journée, le KACM est déjà assuré de conserver sa deuxième place du classement. Si les Kawkabis n’ont pas vraiment profité des occasions présentées face au KAC en s’offrant même le luxe de rater un pénalty par Ouchrif, ils auraient pu aussi s’incliner sans la vigilance du jeune gardien Lamhamedi et sa prestation de gala dans sa cage. Les hommes de Louzani quant à eux, n’ont pas réussi à mettre fin à leur lourde série de matchs nuls sans succès chez eux. Khalid Sbaï l’attaquant de pointe des locaux a « faillit » inscrire un des plus beaux buts de l’après-midi sur une reprise de volley « ratée » qui passe à côté des buts du KACM. La réponse des visiteurs était immédiate par Alloudi qui, s’est présenté face au portier Kaciste et rate lamentablement. Le monopôle du ballon était certes pour le KAC sans danger réel sur la cage visiteuse mais les contres des poulains de Dmiaï ont faillit apporter leur fruit lorsque Alloudi a été accroché par le défenseur Kharbouch l’empêchant de poursuivre son action devant les buts adverses, l’arbitre siffle le pénalty en faveur du KACM (42e mn). Alloudi touché à la cuisse, c’est Ouchrif qui était chargé de transformer ce tir au but et le gardien Kaciste brille en détournant le cuir hors de sa cage juste avant que l’arbitre revoie les 22 acteurs aux vestiaires.

En deuxième période, le Kawkab a longtemps été bousculé, avant de tenter de faire le spectacle au milieu du terrain grâce aux changements effectués par le coach Dmiaï. Entré en jeu en seconde période, Oban Kouakou a signé une bonne prestation dans la récupération et la relance de Ayyati qui n’a pas réussi à concrétiser à deux reprises.
Sbaï y est aussi allé pour battre Lamhamedi et la transversale s’est substituée au portier Kawkabi. Celui-ci s’est même permis de sortir de sa surface pour avorter une attaque locale. La partie aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre et le gardien de Kenitra a évité à son club une fin de match pénalisante. Cette fin de match qui était la bienvenue pour les joueurs des deux équipes, fatigués physiquement suite aux conditions météo et l’état de la pelouse.