Le KAWKAB à la folie, le MAS survit

En difficulté lors de sa première sortie à Khouribga, le KACM a retrouvé sa force de caractère en s’imposant Vendredi à Fès (1-2). Les Kawkabis gagnent à l’extérieur pour la première fois de la saison et reviennent à la tête de classement provisoire.

Le match : MAS – KACM (1-2)
Le Kawkab a enfin gagné à l’extérieur. Les poulains Dmiaï, qui s’étaient fait dépasser à Khouribga (2-1), n’ont pas craqué et se sont imposés à Fès malgré leur retard (1-0) dès la 11eme min but de Bencherqui pour les locaux lors d’une attaque du côté droit menée par Namsaoui et l’inefficacité de Brarou sur son flanc gauche suivie des erreurs de placements des défenseurs Kawkabis. Le commando rouge a essayé de monopoliser le ballon sous l’impulsion de Jefferson en attaque. Ce même Jefferson a fait le spectacle mais n’a pas réussi à convertir toutes ses occasions, de même pour Mansouri un poison pour l’adversaire qui a réussi à pénétrer dans la défense adverse et provoquer le pénalty transformé magistralement par le diable Jefferson à la 34eme min (1-1). Luis Jefferson a raté ensuite les frappes qu’il a tentées (37e, 43e), avant de montrer sa science du corner. Sur un premier tire, il a trouvé la parade du portier Kinani (ex Kawkabi) qui évite le but du break. Même situation et même acteur quelques minutes plus tard, mais le Brésilien s’est fait chopper le ballon par l’intervention du défenseur Rahmani dévié en corner qui n’a rien donné.
Cette rencontre n’a pas été à sens unique, loin de là. Les Fassis ont eu des occasions, mais ils sont tombés sur un excellent gardien qui a le sens d’anticipation pour stopper le danger malgré une défense un peu hésitante mais un milieu de terrain très actif. La seule fois où il a été battu, l’attaquant Fassi a raté le cadre et le ballon est passé à ras de terre sans trouver de preneur. On se dirigeait vers un match nul entre les deux formations seulement Dmiaï ne l’a pas de cet œil, il fait rentrer l’oiseau providentiel. Dès sa rentrée en jeu, Alloudi commence à peser sur la défense adverse. Si Mansouri a retrouvé à chaque fois le Keeper Kinani qui sauve son club du break eh bien la passe millimétrée de Alloudi vers Jefferson, a mis un terme à la résistance Fassie et le diable Brésilien a su cette fois tremper l’excellent gardien Kinani qui n’a fait que retarder l’échéance à plusieurs reprises (1-2) 82eme min. La rentrée d’un autre brésilien du côté adverse n’a rien changé du résultat définitif du match malgré sa tentative de tremper le gardien Mhamedi dans le temps additionnel et sa frappe dans le filet latéral. Ce succès permet aux Hommes de la ville Ocre de revenir avec les trois points et leaders du classement provisoire. .


Un homme dans le match : Jefferson répond aux mauvaises langues :
Critiqué par certains, « messages médiatiques et réseaux sociaux » Luis JEFFERSON a répondu de la meilleure des façons. L’attaquant Brésilien a rapidement pris le dessus sur ses adversaires sur le côté droit de l’attaque Kawkabi. Mais c’est depuis l’axe qu’il a réalisé sa plus belle action de la soirée. Servi par Alloudi à l’entrée de la surface, Jefferson a crocheté Hammouni puis Rahmani avant de tromper Kinani. Il a failli doubler la mise en première période (42e), au terme d’un nouveau rush, et sans la vigilance des Fassis Jeff aura sans doutes à son actif au moins deux autres buts. Jefferson a également délivré une partie de jeu sans ballon qui était décisive pour ce résultat.