Mal jouer sans perdre, ça peut suffire FUS – KACM : 0 – 0

Un jour sans pour le KACM. Rendant visite à une équipe du FUS en grande difficulté et sevrée de victoires depuis quatre matches, les Kawkabis obligent les Rbatis à concéder un nul et vierge sur une pelouse très médiocre (0-0). Hors du coup pendant 90 minutes, les deux formations peuvent s’estimer heureuses du point récolté tant qu’elles ont été bousculées mutuellement malgré la rareté des occasions présentées pour chaque effectif.


Avec 36 points, le Kawkab est certes assuré de conserver sa deuxième place à l’issue de cette 21e journée avec un match en moins mais laisse une chance à Agadir de revenir à hauteur en cas de victoire face au MAS en attendant son match retard contre El Jadida. De son côté, le Fath de Rabat reprend provisoirement la 3e place puisque les Jdidis comptent quatre matches en retard.
Echec et Mat pour les deux équipes.

Quarante cinq minutes fatales pour le Kawkab, non, ils n’ont pas encaissé de but, mais ils ont perdu deux joueurs sur blessure dues à l’état de la pelouse. Du coup le discours de Dmiaï trahissait la frustration des fussistes. Au début de la partie c’est le Kawkab qui était le plus dangereux et les Bahja, Ouchrif ont raté l’ouverture du score. Puis les locaux reviennent dans le match avec une légère de possession de balle en première période, mais ils se sont heurtés à une défense visiteuse bien en place. Sans solution devant, les poulains de Sellami s’en sont remis sans succès à des tentatives lointaines, à l’image de Batna dont la frappe sur coup de pied arrêté des trente mètres peu avant la pause a été déviée en corner par le portier Kawkabi qui garde sa cage vierge depuis 360 min. Face à cette impuissance offensive, les hommes de Dmiaï, eux, ont su saisir leur chance et ont été tout proches d’ouvrir le score à la suite d’un une-deux entre Jbira, Ouchrif et Bahja dont la frappe ratée a été déviée par un défenseur en corner.


Agressifs dès la reprise, les fussistes ont profité de l’apathie Kawkabie pour tenter d’assiéger à nouveau le but adverse, ce qui a obligé les défenseurs du Kawkab à jouer la prudence surtout après la perte d’un troisième joueur en l’occurrence le défenseur Jbira, sorti lui aussi sur blessure. Transparent, l’attaquant du FUS Batna n’a jamais profité du couloir droit laissé par Jbira et bien occupé par le revenant Braro non habitué à ce poste. Fouzair lui, a cédé sa place à Laroui pour renforcer l’attaque. Des choix forts de la part du coach Rbatit qui n’ont pas eu l’effet escompté alors que Dmiaï, vu la physionomie du match, se contenterait bien du point pris à Rabat.