kawkabi

Victoire à l’arraché du KACM

En clôture de la douzième journée du championnat national de football Elite 2, le Kawkab de Marrakech a disposé de son hôte, l’Union de Mohammedia par 3 buts à 1, lors du match qui les a opposés, mardi soir, sur la pelouse du stade Harti. Une rencontre importante pour les deux clubs du fait que les locaux cherchaient à améliorer leur classement, tandis que les visiteurs voulaient garder leur place en tête de peloton.

Ainsi, les Marrakchis sont vite entrés dans le match et parvenus à marquer le premier but à la 11e minute par Sahmoudi, avant qu’Aberbach n’aggrave le score juste avant la mi- temps. De retour des vestiaires, et après une seule minute de jeu, Moussa Traoré a réduit le score à 2 à 1 semant le doute dans le camp kawkabi. Conscient de cette menace, Aziz El Khayati a procédé à des changements qui se sont avérés fructueux puisqu’à la 70e minute, Dardouri a inscrit le troisième but pour les siens. Mais, à quelques minute de la fin de la rencontre, Moussa Traoré a récidivé et marqué le second but pour l’USM.

Au terme de cette rencontre, El Khayati a déclaré qu’il ne s’attendait pas à un match facile, que ses joueurs ont réalisé le plus important, mais qu’il reste un grand travail à faire pour que l’équipe soit compétitive. Il a ajouté que pour espérer revenir parmi les grands, l’équipe a besoin de beaucoup d’argent et de patience, et que l’essentiel maintenant est de remporter le maximum de points, précisant que pour cela, renforcer l’effectif est plus que nécessaire.

Le KACM bat le RAC à l’extérieur

Pour le compte de la 16e journée du Botola 2, le KACM a battu son homologue du RAC sur sa propre pelouse par 1-0.

Après une première mi-temps assez moyenne, Le KACM réussi a marquer à la 48e minute du jeu sur une tête piquée de Nelson venant d’un corner.

Avec cette victoire, les rouges et blancs confirment leur bonne forme et se pointent désormais à 3e place avec un point de retard des deux premiers.

Le retour des CB06

Après une longue absence dû a des problèmes internes qui ont faillis dissoudre le groupe, les Ultras du Kawbab menés par les Crazy Boys, feront leur grand retour lors du match contre Houara.

Tout en saluant ce groupe qui durant ces 5 années d’existence n’a cessé d’apporter son soutien au KACM, on espère tous que ce retour sera bénéfique au club qui a besoin durant cette phase retour du championnat a qu’on soit tous derrière lui pour retrouver notre place qui est la notre celle de l’élite.

Le KACM poursuit sa série de victoire à domicile

Dans le match des contradictions, le KACM a joué la lanterne rouge du classement de la 2e division le Chabab Club de Houara à domicile et s’est imposé par 1-0.
Avec cinq victoires consécutives à domicile, ni l’entraineur Aziz El Khiyati ni les joueurs n’avaient l’intention d’en rester là. Et c’est chose faite, avec cette victoire aux dernières minutes du match grâce au remplaçant et nouveau venu Noureddine El Gourch, le KACM poursuit sa bonne série et conserve son record d’invincibilité à domicile.

Cette rencontre contre le Chabab Club de Houara comptant pour la 17e journée de la Botola 2 a connu le retour de l’Ultras Crazy Boys, qui grâce à leur nouvelle organisation, ont enflammé les gradins du stade El Harti et les ont décoré par de belles animations (à noter qu’il y avait plus de 10 000 supporters).

Avec cette victoire, le KACM se pointe en la 2e position du classement à une longueur du leader le TAS.

ASS 0-0 KACM, une attaque stérile

Dauphin du championnat, les Marrakchis maintiennent la cadence et restent en embuscade, attendant le moindre faux pas du leader pour se positionner en tête du classement. Il faut dire que le KACM ne mérite nullement de jouer en 2e division, eu égard à son histoire, son palmarès et ses internationaux qui ont porté haut les couleurs nationales

 

Les querelles intestines et le clanisme ont plongé le Kawkab ces dernières saisons dans le doute. Les supporters n’ont jamais accepté une telle situation et l’ambition est grande, cette saison, pour retrouver l’élite. Le nul acquis à Salé est une bonne chose pour les hommes de Aziz Khiati qui ont résisté aux assauts des Slaouis qui, eux, sont en bien mauvaise posture. En effet, les Corsaires occupent une peu envieuse avant-dernière place. Autrement dit, tout faux pas risque de compliquer leur tâche. Il faudra aux joueurs une bonne dose de motivation pour remonter au classement et échapper à la relégation. […]

A signalé un déplacement respectable de la part de l’Ultras Crazy Boys avec plus de 1000 supporters.

Un autre raté du KACM à domicile

Le KACM a raté l’occasion de se positionner en haut du tableau en se contentant d’un match nul face à l’Union de Temara, lors du match qui les a opposés, au Harti, pour le compte de la 21e journée du Championnat national de football Elite 2.
Une confrontation dominée par les locaux qui ont créé beaucoup d’occasions, mais qui n’ont pas pu les concrétiser à cause de la précipitation et de la pression qui leur colle au dos depuis quelques temps. En plus, ce qui a rendu la tâche difficile aux coéquipiers de Hardoumi a été la tactique défensive que les visiteurs ont observée depuis le début de la rencontre, chose que l’entraîneur Mounir Jaâouani n’a pas nié en déclarant à la fin du match que son but était de revenir avec un point, car il n’avait à aucun moment visé la victoire face à une équipe qu’il considère comme l’une des meilleures de la compétition.

Quant à Aziz Khayati, malchanceux lors des dernières rencontres, il a déclaré : «Je savais que le match ne serait pas facile, et ce à cause de la pression qui constitue actuellement le principal handicap aux joueurs. Les victoires des premières rencontres avaient donné au groupe une confiance qui leur permettait d’évoluer d’une bonne manière. Mais depuis quelque temps, le doute s’est installé et la malchance aussi. Aujourd’hui, nous avons tout fait sauf mettre le ballon au fond des filets. Heureusement que nous n’avons pas pris de but, car en foot, quand on rate beaucoup, on finit par le payer. De toutes les manières, nous allons continuer à travailler pour pouvoir atteindre notre objectif».

Le KACM rate le coche

Pour le compte de la 23e journée du Championnat national de football élite 2, le Kawkab de Marrakech s’est contenté d’un match nul, zéro partout, face au TAS, au Grand stade de la ville ocre.

 

Une opportunité ratée par les locaux qui avaient la possibilité de s’adjuger le haut du tableau en cas de victoire, mais c’était sans compter sur la détermination de l’adversaire qui partageait le même rêve. En effet, face à un public estimé au début de la rencontre à quelque 6.000 spectateurs pour atteindre en seconde période les 12000 environ, le match fut d’un niveau assez moyen. Les Marrakchis ont dominé les débats de bout en bout, mais sans parvenir à marquer à cause de la précipitation des joueurs, de la pression et de la malchance. De l’autre côté, les visiteurs ont joué avec intelligence et ont même failli à deux reprises revenir avec les trois points de la partie. Face à beaucoup de ratés, notamment par Sahmoudi et Dardouri, Khayati a procédé à des changements qui n’ont rien changé au score, tellement les joueurs étaient sous l’effet d’une pression qui risque de leur coûter cher. Ce résultat de parité permet aux deux clubs de partager la troisième position avec 35 points, à une longueur des leaders, l’ USM et la RSB qui en comptent 36.

Au terme de ce match, Hassan Oughenni, l’entraîneur du TAS a déclaré: «C’est un résultat positif pour nous, car en réalité, nous sommes venus à Marrakech avec l’idée de revenir avec un seul point. Nous aurions aimé faire mieux, mais face à une équipe dont la plupart des joueurs sont expérimentés, le résultat de parité est satisfaisant.»

Pour l’entraîneur du KACM, Aziz Khayati, la situation est inexplicable : «Encore une fois, on a tout fait, créé des occasions, monopolisé le ballon, mais la dernière touche nous a manqué. Je reconnais que les joueurs ont donné le meilleur d’eux- mêmes, mais par malchance, on n’est pas parvenu à concrétiser les occasions créées. De toutes les manières, puisqu’ heureusement les autres équipes du haut du tableau n’ont pas pu faire mieux, nous allons continuer notre travail avec le même acharnement dans le but d’être au niveau des aspirations des uns et des autres.»

Hicham Dmîi remplace Khayyati sur le banc du KACM

Hicham Dmii a été nommé entraineur du Kawkab de Marrakech après la séparation à l’amiable avec Aziz Khayyati, apprend-on de la part de Mohamed Choufani, membre du comité dirigeant.

Khayyati quitte donc l’équipe Marrakchie, avec laquelle il a réalisé 8 victoires, 7 nuls et 4 défaites, la laissant à la 5e place du classement géneral à 5 journées de la fin de la saison. Ce changement d’entraineur est une conséquence aux derniers résultats de l’équipe, jugés non satisfaisants par le comité du KACM (6 nuls et 2 défaites lors des 8 dernières journée).

Selon Mr Choufani, Hicham Dmii, enfant du club et directeur technique de l’équipe en début de saison avant de tenter l’aventure à la tête de la Renaissance de Berkane (limogé il y a 2 semaines), a accepté de prendre les rennes de l’équipe de la ville ocre dans le but de l’aider à retourner en 1e division de la Botola Pro.

L’entraineur recevra un salaire de 30.000 DH/mois pour les matchs restants de cette saison, et 40.000 DH/mois à partir de la saison prochaine.

Retour en Elite 1 : pas pour cette saison !

Le KACM ne sera pas en Botola1 la saison prochaine. L’espoir d’un retour en élite, c’est fini, ce n’est pas pour cette saison. La défaite de ce Dimanche contre le Stade Marocain (1-0) a sonné le glas pour les Marrakchis. Après sa victoire contre le Rachad durant la dernière journée, le KACM s’est remis a espérer une montée en Botola 1, mais cela passait par l’obtention de 6 points durant les 2 matchs restants de la saison, et espérer un faux-pas du TAS. Mais l’équipe clachée par Hicham Dmii n’as pas été à la hauteur des attentes du public de la ville ocre en s’inclinant durant les dernières minutes de la rencontre.

Il faut le dire cependant, ce n’est pas hier que les Marrakchis ont perdu la course à la Botola1, c’était durant les mois de Fevrier/Mars, et les 6 matchs succésifs sans victoire sous les ordres de Aziz Khayyati. Kawkabi.com reviendra en détail sur cet échec durant les prochains jours.

Dardouri chez les Verts

Après 5 ans de bons et loyaux services, Radouane Dardouri quitte le navire Marrakchi et s’engage avec le Raja de Casablanca.

Le latéral gauche aurait paragraphé un contrat de 2 ans avec les Aigles. Il sera en concurrence avec un autre latéral gauche de qualité, Adil Kerrouch, fraîchement transféré du DHJ.

A noter que Dardouri a été l’élément phare du KACM durant cette saison, jouant plus de 23 rencontres et inscrivant même 8 buts. Âgé de 28 ans, Radouane mérite de découvrir le haut niveau.
Kawkabi.com l’encourage pour sa nouvelle aventure..