Histoire

Écrit par jihad 
les débuts du club :

Le 20 septembre 1947 est la date de fondation du club marocain « kawkab athlétique club de Marrakech » (KACM), qui a été une extension d’un des plus grand club des quartiers de Marrakech à l’époque du protectorat, le club de « anajah », ce dernier est fondé en début des année 40 par Monsieur « idriss talbi ».
Le club de « anajah » est considéré comme l’étape phare de la création de kawkab athlétique club de Marrakech, et il a cédé aussi tous ses joueurs au profit de ce nouveau-né, qui a recruté aussi les meilleurs joueurs des autres équipes de Marrakech.
Aussitôt après la création de l’équipe de football Les autres section du KACM (basket-ball, hand-ball …etc.) n’ont pas tardé à voir la lumière. Avant de s’installer à gueliz le club a connu plusieurs autres sièges dans différents quartiers comme « al mouassine » « arset elm3ach »…etc. le kacm a vu succéder plusieurs présidents après le fondateur « idriss benchkroun », des gens qui ont fais preuve de patriotisme et d’amour pour ce grand club parmi ces personnalité on cite Messieurs « Eteyeb Sefyani Elassal », « Hassan Benchkroun », « Bensalem Aghrabi », « Idriss Echraybi » et la liste est longue.

Le parcours du club :

Depuis sa création et jusqu’aujourd’hui le club a connu trois grandes divergentes périodes :
1956-1969 la période d’or caractérisé par La montée en première division, (crée en 1956 -après l’indépendance du Maroc- par une commission provisoire), après deux victoires aux matchs de barrage contre un autres club de Marrakech «hassaniat alkasba » et contre « aladl aribati » le club était alors l’un des premiers a jouer dans cette nouvelle division, et il a fait aussi une saison exceptionnelle en terminant deuxième du classement derrière le wac. avant de remporter le titre dans sa deuxième édition 1957/1958 pour la première fois de son histoire, après ce trophée le kacm a continue sa belle démonstration et il a toujours finis parmi les premiers. Et au niveau de la coupe du trône le club qui a impressionné tout le monde avec ses trois demi final (1957, 1958 et 1960) suivi de sa première finale en 1962 perdu devant les Oujdis avant de décrocher le premier titre 1963 suivi de deux autres 1964 et 1965 ainsi le club est devenu la première équipe a gagné cette coupe 3 années de suite.

1968 – 1984 c’est la période noire de l’histoire du club, une période caractérisé par plusieurs descentes en deuxième division, sans aucun titre en coupe de trône, cette chute était le résultat de plusieurs facteurs comme la retraite des joueurs de la période d’or, le départ d’autres et une absence de soins envers les jeunes catégories, sans donner aux nouveaux joueurs l’opportunité et l’occasion de défendre les couleurs du club. Pour sortir de cette crise et en 1984 « Mohamed Elmediouri » organise une assemblée générale pour trouver des solutions et pour reformer la structure du club, toutes ces modalités ont vite donnée leurs fruits après le retour du club en première division.

Après 1984 : après la période de crise le kawkab a réussis un bon retour en 1ere division grâce à une bonne politique et une bonne direction du club, et pour garantir une ouverture sur les autres sections sportives aussi un élargissement des branche du club les dirigeants ont trouvé des solutions pour le financé, et parmi ces solution c’était la « publicité » le kawkab est la première équipe marocaine a signé des contrat de publicité en 1986/1987 avec différents sponsors comme : « la poste du Maroc » , « Doli dol » , « Volvo » … etc. et dans le domaine de l’exploitation, le kawkab a construit un complexe touristique, commercial et foncier à coté du terrain « Elarbi Benmbarek » ce projet a permis au club de toucher 130 million de centimes par an. Ensuite c’est la construction du centre de formation à « bab doukala » ce centre contient 3 terrains, des bureaux pour la direction, une salle de réunion, une infermerie, et 4 vestiaires avec des douches. Et en 1996 le club a construit le complexe résidentiel « dar lkoukab », sans oublier bien stade « Elarbi Benmbarek » ou se trouve le siége du club équipé. Et aux niveaux des titres depuis 1984 le kacm a gagné un titre de championnat en 1991/1992, et il était deuxième du classement pour les saisons : 1986/1987, 1987/1988, 1997/1998, 1998/1999. Il a aussi remporté la coupe du trône pour les année : 1987, 1991 et 1993 et finaliste en 1997. Sans oublier bien sur la grande performance de 1996 où le club a réussis a gagné pour la première fois de l’histoire du football marocain la coupe de la CAF, un succès qui restera sans doute gravé aux mémoires.

Ils ont marqué l’histoire du club :

Le kawkab une vrai pépinière de joueurs : depuis toujours le club n’a pas cessé de donner des joueurs qui ont laisser leurs traces sur le football marocain comme « Krimo », « Moulay Lhssen », «Elkhaldi », « Elmensouri », « Elchawi », « Lchheb », « Taher Elkhlej », « Ahmed Elbahja », « Adil Ramzi », « Youssef Meryana» et j’en passe…ces joueurs étaient des piliers de l’équipe national , et on aura sûrement d’autres joueurs qui vont prendre le relais l’exemple du défenseur « Chakib Benzoukane » et le jeune talentueux « AbdElali Semlali ».
Des supporters exceptionnels : le kawkab se rappellera avec fierté de ses supporters qui ne se s’ont jamais montrer avare envers leur club parmi ces personne on cite : « AbdAllah » alias (lasatass) qui a vécu ses derniers moment au stade el harti ; « Elmoukhtar » nommé (Weld El3efrite) et connu par sa belle chanson ‘wa elkoukabi wallah manbrik tdir el ka3ya…’ et qui faisait un bon binôme avec « Omar Belkoutte» (Mekhi), mais la personne qui restera dans les mémoires c’est sûrement le supporter phénomène « Elhaj AbdElaziz ElQuonsoli » qui était un symbole du foot national.