Ahmed Bahja

Ahmed Bahja est né d’une famille pauvre de Marrakech. Dans son enfance, il a travaillé pour gagner de l’argent, mais le seul problème qu’il ait eu avec son patron venait du fait qu’il sortait trop tôt de son travail pour aller jouer au football…

Dès qu’il a entendu l’entraîneur des équipes du quartier dire que l’équipe du Kawkab de Marrakech avait ouvert ses portes et organisait des tests pour les « poussins », Ahmed est allé s’inscrire !Lors des matchs, Ahmed n’était pas titulaire dans son groupe. À dix minutes de la fin du match, l’entraîneur a invité Ahmed à entrer sur le terrain. Il n’avait que 14 ans, et ceci marque la naissance d’un grand joueur.

Carrière

Comme son nom l’indique (car “Bahja” en arabe signifie “joie” et “bonne humeur”), il sème la gaîté et l’euphorie dans toutes les tribunes, heureuses de voir enfin un vrai producteur du beau jeu dont le style est unique. Son premier objectif étant de donner du spectacle et humilier l’adversaire, crochets sombreros et surtout petits ponts sont alors toujours de la partie.

Manquant parfois de lucidité et de professionnalisme, le Bahjaoui a écopé plusieurs fois de cartons et de sanctions. Il a été notamment privé du Mondial Français en 1998 pour avoir gaspillé, pour exprimer son mécontentement, le dernier coup-franc d’un match capital contre l’Afrique du Sud lors de la Coupe d’Afrique des Nations 98 que le Maroc a perdu. (source: Journal Marocain “Le MATIN” Mars 1998)

C’est son tempérament hors du commun, impressionnant et imprévisible qui le rend le chouchou du public marocain et surtout Marrakechi puisqu’il a joué au sein du Kawkab de Marrakech durant les années 90.

Après un mondial remarquable avec les Lions de l’Atlas aux É.-U., il regagne le monde du professionnalisme, sa destination étant l’Arabie saoudite ou il brille au sein du club d’Al Ittihad Djeddah avec qui il remporte plusieurs titres et est sacré meilleur buteur.

Beaucoup considèrent aujourd’hui Ahmed Bahja comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football marocain aux côtés des Timoumi, Zaki et autre Ben Barek.Il est le meilleur dribbleur marocain de tous les temps.

Clubs

– KAWKAB Marrakech,(1994 m.butteur 14 buts)
– Al-Hilal saoudi (KSA)
– Al-Ittihad jeddah ,(1997 m.butteur 25 buts)
– Al-Wassl (KSA),Al Nasr Riyad (KSA)
– Al Ittihad (LBY),Al Nasr emirates
– RAJA Casablanca,MAS Fes (Mar)

Palmarès

  • 1992 : Champion du Maroc avec le KAWKAB Marrakech
  • 1993 : Vainqueur de la Coupe du Trône avec le KAWKAB Marrakech
  • 1994 : Participation en coupe du monde
  • 1998 : 1/4 Finaliste de la Can 98
  • 2000 : Vainqueur de Ligue des Champions de l’AFC Al Nasr Riyad
  • 2000 : Participation en Coupe du monde des Clubs Al Nasr Riyad
  • 2000 : Participation en JO de Sydney